Assistante Maternelle Rillieux

AMR
Catégories
Espace parents

1er jour d’école de votre enfant à la maternelle : ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire

Le premier jour des enfants à la maternelle, représente une étape charnière de leur vie de « grand ». Cette entrée à la maternelle se prépare de façon psychologique, parce que ce nouveau changement pourrait mobiliser la peur chez votre bout de chou. Par conséquent, il nécessite de votre part un soutien avisé. Dans ce guide, voici quelques conseils qui vous aideront à mieux gérer cette première journée. 

Quelques jours avant, préparez-le et parlez-lui du grand jour 

Mère et enfant entrain de discuter

Pour que votre enfant soit prêt, il est absolument nécessaire de lui parler de sa rentrée, avant le grand jour. Pour cela, faites-lui prendre l’habitude de se familiariser avec les lieux, deux ou trois fois, en empruntant avec lui, le chemin qui mène vers son école. Sur le calendrier, veillez entourer la date de la rentrée et avec lui, comptez le nombre de jours restants, avant le jour J. 

Aussi, pour le motiver, offrez-lui un joli sac à dos ou encore un cartable qui lui plaît. Il convient de retenir que la lecture des livres portant sur la rentrée vous facilitera la familiarisation de votre enfant avec son futur monde. Cela lui permettra également aussi de se passer de sa peur. 

Pour qu’il se sente plus à l’aise, préparez-lui, la veille de la rentrée, les vêtements qu’il affectionne bien. 

Essayez de valoriser son nouveau statut 

N’oubliez surtout pas de valoriser son nouveau statut de grand. Pour y parvenir, dites-lui des paroles positives qui le challengeront davantage. Notez que le lien entre les rêves d’avenir et l’école motive bien les enfants. Vous pouvez donc miser sur cet aspect pour l’amener à admirer ce 1er jour d’école. 

Donnez-lui des explications sur le planning des journées scolaires 

Tout comme les autres novices, votre enfant nécessite des informations précises. 

Faites-lui donc une description précise d’une journée scolaire (de la sieste, des heures de repos, des repas, des activités) et bien d’autres. Mis à part ceci, vous devez lui expliquer les vraies raisons de son entrée en classe de la maternelle. Entre autres, cela lui permettra d’apprendre, de se faire des amis, mais également d’avoir la capacité dorénavant de prendre soin de ses affaires.

Essayer de développer son intelligence sociale 

Mains d'enfants ensemble pour solidarité

L’un des plus grands plaisirs de l’école est de se faire de nouveaux amis. Alors, vous devez lui apprendre à observer les autres enfants, à sympathiser avec ceux qui sourient, à leur proposer de jeux et bien d’autres. 

L’autre difficulté est qu’il accepte le groupe (se retrouver tout seul parmi les autres). Il sera confronté à des enfants plus habiles que lui, plus rapides et qui s’expriment mieux que lui, etc. Vous devez aussi lui apprendre la « notion du partage ». Ne lui infligez pas les « discours moralisateurs sur la générosité », parce qu’il ne sera pas capable de comprendre toutes ces notions qui sont abstraites. Il intègrera ces notions à travers les actes. 

Vous pouvez jouer, avec lui, à des jeux de société. Vous pouvez également lui demander de faire un gâteau pour tout le monde, de donner à son copain de table un de ses biscuits, de faire du dessin pour sa sœur, etc. 

Racontez-lui votre expérience en maternelle

L’enthousiasme des parents motive bien les enfants. Alors, racontez- lui ce que vous aimiez faire à l’école quand vous étiez enfant : faire des dessins, jouer au chat à la récréation, écouter des histoires, apprendre à écrire les prénoms. Dans le même temps, vous pouvez lui faire part des enseignants qui vous ont beaucoup soutenus.

1er jour d’école de votre enfant à la maternelle : ce qu’il ne faut pas faire 

En dehors des astuces et conseils donnés plus haut, il existe bien évidemment certaines choses à ne pas faire. 

Ne laissez pas paraître votre peine et vos peurs 

Lorsque votre enfant parvient à la maternelle, il est normal d’avoir peur, d’être émotif ou d’avoir des craintes. Toutefois, il vaut mieux ne pas les exposer. Cela l’inquiétera beaucoup. 

N’ayez pas des attentes élevées envers eux 

Répondez à ses questions concernant les mots, les lettres et essayez d’attirer son attention sur les lettres de son nom. Apprenez-lui à compter. Il n’a pas besoin de maîtriser tout l’alpha ou de savoir compter jusqu’à 200. 

Vous engendrerez un sentiment d’échec chez lui. Il perdra confiance en lui et n’aura plus le goût d’apprendre. Il aura peur de vous décevoir et décidera de ne plus aller à l’école. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.