Nous avions déjà notre marraine magicienne Marry Poppins. Pour celles de ma génération nous regrettons cependant, après qu’elle ai suscité notre vocation, de ne point posséder sa baguette car il s’avère que la tâche est plus complexe que dans le film. Mary Poppins avait surement des pe (parents employeurs) qui maîtrisaient bien l’administratif et il est bien plus facile de nettoyer la peinture d’un coup de claquement de doigt. Pas besoin de formation puisque chez les magiciennes, on le sait, c’est un don qu’elles reçoivent à la naissance. Marry Poppins prenait tous les risques : pas de pare feu devant la cheminée , aucun texte  n’interdisant à l’époque de  d’emprunter ce chemin pour danser sur les toits, bien que cet exercice de psychomotricité me semble périlleux et peu adapté à mon âge!
http://youtu.be/r7bep5NSIok

Chambre de Harry Potter chez les Dursley , non reglementaire : espace insuffisant, pas de barreaux au lit, éclairage dangereux......

Chambre de Harry Potter chez les Dursley , non regelemntaire : espace insuffisant, pas de barreaux au lit, éclairage dangereux……

Harry Potters, lui, n’a pas eut la chance d’avoir pour bonne étoile Marry Poppins. Placé très tôt chez les Dursley , puis envoyé à l’école de  Poudlard il sera néanmoins protégé par des personnages, certes moins sexys, mais tout autant protecteur.

Nous ne sommes ni magiennes, ni magiciens. Pourtant nous avons tous et toutes nos maisons. Elles ne s’apellent pas Gryffondor, ni Serpentar, Pousfsouffle ni Serdaigle   Nos professeurs ne s’appellent pas Minerva Mc Gonagall, Severus Rogue mais Maria ou Emmie (Montessori et Pimkler).  Le professeur Pomona Chourave s’appelle désormais Nounoudunord. L’histoire de la magie professée par  le professeur Binns est beaucoup moins ennuyeuse depuis que cette matière est remplacée par les chroniques de Françoise Näser.

téléchargement (2)En parlant du chateau de Poudlard qui abrite l’école J. K Rowling disais ceci :  «  Je n’ai pas établi un plan des étages de Poudlard et il serait difficile pour un architecte des plus qualifiés d’en dessiner, du fait que des escaliers et des salles se déplacent en permanence » . Tout comme notre profession qui est en permanence en train de se mouvoir, au gré des avancées de la sciences qui nous permet de mieux comprendre les besoins des tout petit, au gré des réglementations, au gré des besoins de la société. Tout comme à Poudlard notre parcours est semé parfois, pour certaines,  d’embûches émanant de certaines autorités.  Notre chateau à nous, Assistantes maternelles, a un plafond de verre, notre chateau à nous a 4 maisons. Entrez donc dans Poudlard avec moi et venez les découvrir en cliquant sur l’image!  ……….Dans quelles maison êtes vous?DSCN3617

 

Catégories : ---La chronique de Marie

Articles similaires

---La chronique de Marie

2 tonnes par jour

 Dans mon métier je soulève  2 tonnes par jour! Pour celles qui connaissent mes origines marseillaises, je vous entends déjà : « Elle nous fait une galéjade, la Marie, c ‘est comme l’histoire de la sardine qui a Lire la suite…

---La chronique de Marie

Accueillir une stagiaire chez l’assistante maternelle

La puéricultrice PMI de mon secteur a orienté vers moi une stagiaire. C’est Sabrina ! Une maman de deux enfants en reconversion professionnelle. Titulaire du baccalauréat, Sabrina souhaite s’orienter comme ATSEM dans les écoles et Lire la suite…

---La chronique de Marie

Le salaire net des assistantes maternelles augmente en 2018 !

Vous l’avez entendu aux informations ou vu sur les réseaux sociaux. On en parle dans l’Assmat et sur tous les sites dédiés aux assistantes maternelles et aux employeurs d’assistantes maternelles, en passant par vos syndicats… Lire la suite…