Dans ma petite famille, il y a mon fils…14 ans petit génie (pour sa mam) de l’informatique : répare mon ordi à distance, pirate son I phone pour avoir les applis gratuites, s’amuse sur internet, non pas pour détruire des ennemis mais il s’amuse à poster des vidéos, à créer sa chaîne sur You tube puis alors que ça marche et qu’il commence à générer « qq » centimes !!! grâce à ses vues, arrête tout pour crée un blog qq mois puis passe à autre chose. Tout va très vite avec lui, très très vite. Internet est son terrain de jeux sans limite. Il est au courant de tout, des infos, des nouveautés, des nouveaux talents. Il représente la nouvelle génération d’homme du futur : il est capable de faire plusieurs choses en même temps (capacité réservée aux sexe féminin jusqu’à présent!!!). Il a pleins d’idées et surtout il est  très très très cool….

Il y a aussi  l’aînée…17 ans génie  (pour sa mam) créatif, « rameur essoufflé » et « peu intéressé » du système scolaire. Pour lui tout devrai être designé (design), stylé, étudié. Il cultive sa différence. Il est différent. Il veut être différent. Il travaille son apparence : son apparence est sa carte de visite.. Sur un travail d’art plastique je l’ai vu passer 20 heures sans s’arrêter, (le prof n’en demandait surement qu’une ). Le temps est abstraction, seul le résultat compte. Perfection ne peut rimer avec vitesse (hélas!). Quand je voie le résultat et que je plonge la tête sur ses dessins je dois bien admettre que oui, il avait raison de prendre le temps. Il vole du temps à la nuit… Il se crée le monde qui l’entoure,…Il ne décore pas sa chambre…sa chambre est un décor.  Sa vie est un décor.

Il y a la mère…moi!  Pas du tout créatrice…mais inspiré. Je m’inspire de tout ce que je voie et trouve sur la toile, C’est grâce aux autres nounous blogueuses et sur les sites créatifs.  que je trouve des idées d’activité pour les enfants. C’est grâce à internet que je me forme en permanence sur toutes les connaissances nouvelles de l’enfant. C’est grâce à mes fils que je connait  Norman, Cyprien et joueur du grenier, que je vieillis moins vite ou moins bête.  C’est grâce à eux que je m’amuse en ce moment même, alors que je tape cet article, à écrire « do a barrel roll »sur google dans une autre fenêtre ou encore « zerg rush ». C’est grâce à eux que je suis un peu moins « blonde ». Merci à tous ceux qui sont sources d’inspiration pour moi, de Boris Cyrulnick à  Jean Epstein, de Nounoudunord à Krokotak. Merci! Je vous laisse découvrir ces photos qui m’ont touché et que je voulais partager avec vous pour Noël. Joyeux Noël! Et merci d’être là!

Histoires de jouets: jouets préférés des enfants autour du monde

Gabriele Galimberti Histoires de jouets 10

Maudy – Kalulushi, Zambie

Si il y a une chose unificateur des enfants à travers le monde, il s’agit:. Ils aiment jouer derniers projets du photographe italien Gabriele Galimberti « Histoires de jouets, » capture cet aspect de la vie de nos jeunes à travers leurs biens les plus précieux, astucieusement disposés autour d’eux dans les endroits où ils vivent. C’est un regard intime et révélateur sur les mondes diverses cultures vécue par les enfants.

 Il a trouvé les enfants dans les pays riches étaient plus possessif avec leurs jouets et qu’il a fallu plus de temps avant qu’ils ne le laisser jouer avec eux (il avait souvent jouer avec les enfants avant d’organiser leurs jouets). Dans les pays pauvres, il a trouvé les enfants plus rapide d’interagir et de partager, même la petite quantité qu’ils avaient.

Peut-être la chose la plus frappante sur les photographies est la grande disparité de richesse entre ces enfants … et pourtant, il serait difficile de dire qui est plus heureux. 

(Ci-dessus: Maudy – Kalulushi, Zambie)

Orly – Brownsville, Texas
Gabriele Galimberti Toy Stories 1

Alessia – Castiglion Fiorentino, Italie
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 3

Keynor – Cahuita, Costa Rica
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 4

Botlhe – Maun, au Botswana
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 7

Arafa et Aisha – Bububu, Zanzibar
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 5

Noel – Dallas, Texas
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 6

Lucas – Sydney, Australie
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 8

Cun Zi Yi – Chongqing, Chine
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 9

Ralf – Riga, Lettonie
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 11

Chiwa – Mchinji, au Malawi
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 12

Kalesi – Viseisei, Îles Fidji
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 14

Naya – Managua, Nicaragua
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 15

Niko – Homer, en Alaska
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 16

Watcharapom – Bangkok, Thaïlande
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 17

Tangawizi – Keekorok, Kenya
Gabriele Galimberti Histoires de jouets 18Julia, Tirana, Albanie


Jaqueline – Manila, Philippines                 Taha – Beirut, Liban

 Abel, Nopatelec, Mexique
Puput, Bali, Indonésie
Li Yi Chen, Shengwang, Chine

Allenah – El Nido, Philippines

Oscar, 7 – Bradfortd sur Avon, Royaume-Uni

Read more at http://www.gabrielegalimberti.com/projects/toys-2/#  

Articles similaires

---La chronique de Marie

Magnifique…

Avec plus de 470 articles ce blog avait besoin d’un coup de jeune, tout comme moi… Je vous présente donc mon nouveau blog que je qualifierai de « MAGNIFIQUE » sans aucune modestie. Quant à moi, pour mon Lire la suite…

---La chronique de Marie

Une bonne raison d’aller à Moscou avec des enfants

C’est le disneyland des petits moscovites… « Dans le monde, il n’existe aucun autre magasin de ce genre », assure Andreï Kostine, directeur général du magasin. Bienvenue au paradis des enfants ! Sur la célèbre place Lubyanka Lire la suite…

---La chronique de Marie

Simone Veil : un engagement petite enfance méconnu

Alors que les hommages se multiplient et que des pétitions apparaissent pour demander que Simone Veil soit inhumée au Panthéon, au nom de son engagement pour les droits des femmes, le bilan de l’ancienne ministre Lire la suite…