C’est sur le blog de tiny la souris allias « Le pire serait qu’il n’arrive jamais rien » que j’ai trouvé cette lettre adressé à sa fille Miska 7 mois. Issu des travaux d’E. Pinkler (pédiatre hongrois) elle lui explique pourquoi elle a choisit pour elle la motricité libre. Ce texte est très parlant et en le lisant jusqu’au bout (oui! il faut aller jusqu’au bout!) on comprends mieux les implications physiques que subit le corps d’un tout petit. A lire, à partager,… à diffuser POUR NE PLUS FAIRE MARCHER NOS ENFANTS

 

 Ma fille, je ne te ferai point marcher

19FÉV

Ma fille, Misha, si tu étais née quelques années plus tôt, j’aurais été fière de t’asseoir très vite dans des coussins pour que tu puisses jouer, puis je t’aurais fait marcher en te donner mes mains comme appuis. Et si ça se trouve, je t’aurais peut être même acheté un trotteur pour que tu puisses te déplacer seule. Tout ça, je l’aurais fait en pensait bien faire! la suite ici

motricité libre retournement enfant

 

 

 

Catégories : ---La chronique de Marie

Articles similaires

---La chronique de Marie

Magnifique…

Avec plus de 470 articles ce blog avait besoin d’un coup de jeune, tout comme moi… Je vous présente donc mon nouveau blog que je qualifierai de « MAGNIFIQUE » sans aucune modestie. Quant à moi, pour mon Lire la suite…

---La chronique de Marie

Une bonne raison d’aller à Moscou avec des enfants

C’est le disneyland des petits moscovites… « Dans le monde, il n’existe aucun autre magasin de ce genre », assure Andreï Kostine, directeur général du magasin. Bienvenue au paradis des enfants ! Sur la célèbre place Lubyanka Lire la suite…

---La chronique de Marie

Simone Veil : un engagement petite enfance méconnu

Alors que les hommages se multiplient et que des pétitions apparaissent pour demander que Simone Veil soit inhumée au Panthéon, au nom de son engagement pour les droits des femmes, le bilan de l’ancienne ministre Lire la suite…