L’emmaillotage

Si l’emmaillotage existe depuis toujours, cette pratique a disparu en France depuis les années 70. C’est une pratique très utilisée aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, en Australie, en Hollande, en Afrique.AmbSwdRosevidéo

Cette tradition ancestrale revient aujourd’hui à la mode en Occident avec le  pédiatre américain Harvey Karp Neil connu pour les techniques qu’il a développé et vulgarisé pour calmer les bébés. Revisité, l’emmaillotage ou »Swaddling »  se simplifie aujourd’hui depuis sa sortie à la vente de la « couverture miracle ». 

. Même s’il nous semble quelque peu « bizarre » de ficeler nos bébés comme des
petites momies, les bienfaits de l’emmaillotage semblent bien réels.

Pourquoi emmailloter bébé ?

Certains bébés sont réveillés par Le réflexe de Moro qui est l’un des réflexes archaïques du nouveau-né( sensation de tomber dans le vide et sont  trop agités par les mouvements incontrôlés de leurs bras). D’autres sont angoissés ou gênés par les coliques du nourrisson et ne peuvent s’endormir.

La transition entre le monde dans lequel il a vécu pendant neuf mois et le monde extérieur est parfois brutale pour le nouveau-né qui doit s’adapter à sa nouvelle vie.

Pendant 9 mois, un bébé est « contenu » dans un espace restreint, où il est en contact permanent avec la paroi utérine. Une fois sorti, il se retrouve libre de ses mouvements, mais un peu perdu. Si on l’enveloppe dans un grand morceau de tissu, ou une couverture, il retrouve la sensation qu’il avait in utero, et se sent rassuré, apaisé, dort mieux et plus longtemps.

L’emmaillotage lui permet ainsi de retrouver les mêmes sensations que lorsqu’il était lové au chaud dans le ventre de sa maman.

Emmailloté, l’enfant semble plus apaisé. Il dort plus facilement et plus longtemps. Le tissu exerce une légère pression sur le ventre, le soulage des coliques et l’aide à se relaxer. Calmé presque instantanément, le nourrisson ne sursaute plus pendant son sommeil. Les réveils brutaux suivis de pleurs sont ainsi évités. Moins angoissé, il dort mieux et vous aussi !

Le swaddling ne se pratique que pour dormir. Pendant les temps d’éveil, le bébé reste
tout à fait libre de ses mouvements et libre de développer ses muscles.

Attention à ne jamais coucher bébé sur le ventre!

On emmaillote les bébés pour dormir. Mais il est possible également de le faire en fin de journée, pour apaiser les bébés qui souffre de la fameuse « angoisse du crépuscule ». Il est fréquent qu’un bébé pleure en fin de journée, sans raison apparente, sans qu’on puisse le calmer. Même si ce phénomène est connu et fréquent, sa maman se sent néanmoins désemparée en constatant qu’elle ne parvient pas à réconforter son bébé, et les pleurs peuvent devenir très stressants. L’emmaillotage peut alors représenter une aide précieuse pour apaiser ces bébés et permettre à toute la maisonnée de retrouver sa sérénité. Une autre forme d’emmaillotage trouve également tout son
intérêt en fin de journée, c’est le portage en écharpe. En effet, l’écharpe de portage enveloppe le bébé comme sa couverture d’emmaillotage, offre à votre bébé le réconfort de votre contact direct et de votre chaleur, et vous permet de poursuivre vos activités. Être porté en écharpe n’empêchera pas non plus votre bébé de s’endormir s’il le souhaite, bercé par vos mouvements et le son de votre voix.

J’ai testé :approuvé ! :

J’ai eu la garde d’une petite fille de 3 mois, que j’appellerai ici Lucie. Lucie refusait de s’endormir malgré toutes les techniques possibles. Du coup elle était nerveuse, fatiguée. En accord avec la maman, j’ai tenté l’emmaillotage…et…miracle! La maman connaissait le principe car on le lui avait montré à la maternité. Lucie, dès la première fois, fut apaisée instantanément  Elle, qui pleurait quand je lui mettait sa turbulette, souriait et gazouillait au fur et à mesure que je l’enveloppais. Elle n’a plus jamais pleuré pour s’endormir, ni au réveil d’ailleurs. Elle participait mieux aux échanges et à ce qui l’entourait lorsqu’elle était réveillée car elle faisait de vrais siestes récupératrices.

Par la suite, je n’ai depuis pas eu besoin de retenter l’expérience avec un autre nourrisson, les bébés que j’ai eu en garde par la suite s’endormaient sans difficultés.

Certaines personnes sont révoltées par cet usage. Je dirai simplement que, si l’enfant semble plus heureux, est apaisé….si son doudou à lui c’est d’être enveloppé…alors pourquoi pas. Si j’avais connu cette technique avant, j’aurais emmailloté mon premier né……

Pour aller plus loin :

Il n’est pas nécessaire d’acheter une couverture miracle, un drap pouvant aussi très bien aller. Sur ce joli site ici vous trouverez la méthode d’emmaillotage.

L’important dans l’emmaillotage, c’est d’immobiliser les bras le long du corps. Les jambes, elles, même si elles sont enveloppées, peuvent rester mobiles.

Dans ma rubrique : mes conseils : méthodes éducatives, vous trouverez une page sur le pédiatre Harvey Karp Neil et ses techniques.

Sources : cc-pays-hericourt.fr ; infobebe.com