les couches lavables

Avant il y avait ça..

A l’ère où L’ Airflex a remplacé la laine de verre il existe désormais ça:Couche-lavable-bio-pinky

Ça fait longtemps….. que j’avais envie de vous en parler…et en plus je me fais plaisir!!!

Ayant déjà utilisé les couches lavables pendant 2 ans avec E., je suis  devenue une véritable pro…

…Mais j’ai essayé pour vous en parler de prendre la place d’un(e) novice………..

Tout d’abord on reçoit ça …dans le désordre et si on n’a pas fait polytechnique on est un peu désemparé.

Après 2 essais non concluants… ne baissons pas les jambes ! Qu’à cela n’y tienne, internet est fabuleux, on y trouve n’importe quoi mais aussi « tout » !

Je suis donc aller faire un petit tour sur en me disant : « Il y a peut être une autre personne au monde que moi qui n’ a pas compris tout de suite comment mettre une couche lavable et quand elle aurait compris cette personne aurait gentiment posté un tuto pour aider les autres.

Non j’ai pas trouvé « une » personne ! J’en ai trouvé 2530 ! 2530 personnes ont trouvé utile de montrer en vidéo comment on met une couche lavable !!!

Le plus fort c’est que certaines vidéos ont été vu par plus de 33000 personnes. Rien que sur la première page il y a 190000 personnes qui ont regardé ces vidéos :

190000 personnes qui ne savaient pas mettre une couche lavable à leur bébé …Sur une page seulement :ENORME !

Il y a même des tutos qui expliquent comment changer les élastiques et les scratchs,( si vous ne me croyez pas...ici), mais ça, je suppose c’est pour les couches qui se transmettent de génération en génération. Sympa de se dire qu’on a peut être porté les couches de la grand mère quand elle était petite. Hein ? C’est bien quand elle était petite, rassurez moi…..

Bon revenons à nos couches. Dans les vidéos, ils expliquent aussi comment les laver. Je mets tout dans la machine , enfin presque…il ne faut pas oublier de jeter le voile de protection avec son contenu…Moi, c’est comme les kleenex, j’ai beau savoir qu’il faut les jeter avant….Il m’arrive toujours d’oublier ! Hein ? VOUS AUSSI ?

Il y a même des vidéos qui montrent comment on ouvre la machine à laver et comment on met le linge dedans…..TROP FORT !

Mais surtout très important : je mélange les couches avec le reste du linge… Au départ, c’est comme quand la grand mère vient d’avoir une énorme gastro, … ça ne m’était pas venu tout de suite à l’esprit de mélanger son linge avec mon petit chemisier blanc….mais ça c’est pour économiser, parce que si ça coûte 10 X plus cher en eau et lessive ça n’a aucun d’intérêt !

Et puis il fait faire sécher les couches. J’ai lu et c’est vrai dans un article qu’elles sèchent en un temps record.

Je viens de dire: » c’est vrai » , c’est vrai que je l’ai lu dans un article mais qu’elles sèchent en un temps record…ça c’est pas vrai ! Temps record c’est une ½ journée en plein été de canicule et en plein soleil. En hiver ça veut dire minimum trois jours de couches suspendues dans le salon. Oui dans le salon parce qu’à raison de 10 à 15 couches par 24h on déborde forcément dans les pièces à vivre. AH ? VOUS N’ETIEZ PAS AU COURANT ? C’était pas écrit sur l’emballage qu’il fallait les changer plus souvent que les couches jetable ? AH ! Et bien ça alors !

Choix n°1 : je change les couches 2x plus souvent
Choix n°2 : je laisse mon bébé macérer dans l’humidité

C’EST BIO, C’EST BIEN ????

Mais surtout, surtout et vous pourrez vérifier dans toutes les vidéos, c’est qu’une fois qu’on a enfin mit la couche et toutes ses épaisseurs…si vous regarder bien il y a une telle épaisseur que l’enfant a les jambes toutes écartées.20131110_145149-2

Couche-lavable_webEt quand il grandit vers 2 ans soit il ne porte plus de pantalon…plus difficile si c’est un garçon….soit vous prenez une taille au dessus voire 2 tailles pour pouvoir le fermer et là il a vingt centimètres de trop en longueur qui traîne par terre.

Si je résume:  un enfant qui apprends à marcher  part avec deux handicaps : il va devoir apprendre à marcher les jambes écartées tout en marchant sur sur le bas de son pantalon.

C’EST BIO…C’EST BIEN ???
Moi j’espère qu’une chose c’est qu’il vont pas remplacer les serviettes hygiéniques féminines jetables par des serviettes lavables !

Côté marketing, c’est le top. Il est vrai que certains modèles sont magnifiques!Et là on a vraiment envie de craquer pour le petit modèle à pois rose. C’EST BEAU, C’EST BIEN ????????

Une petite dernière amusante trouvé sur le net :

"J’ai de la chance, j’ai un modèle de bébé super sympa, ma fille ne fait caca que 2 à 3 fois par semaine. Le reste du temps, elle fait pipi et je n’ai même pas besoin de faire tremper les couches, je lave le tout, même le voile jetable, il n’y a pas de petites économies"…

Vous ne me croyez pas c’est ici avec en prime la photo de la couche pleine! (le texte est sous les photos berk) et dans le style concours très débile c’est ici !!!!!!!!!

 Finalement on est sur bio.com ou radin.com ?

C’était mon gentil petit « coup de gueule » car au final et par expérience les enfants ont les fesses bien plus irritées même en changeant les couches 2x plus souvent. Les parents acheteurs se font plaisir, se font bonne conscience, oui c’est bio….bravo le marketing…il suffit d’un bel emballage et d’un label. Et le confort de l’enfant????

Et le coût?economies_couches2

CECI EST FAUX! Je met quelconque au défit d’utiliser 20 couches en trois ans !!!! et je vous le prouve ci dessous : 

Il faut changer de couches toutes les deux heures (toutes les trois heures quand c’est un  bébé) donc il faut un stock par jour de 7 à  12 couches environ. Et comme elles sont longues à sécher il faut prévoir un stock sur 3 jours soit 21 à 36 couches.

Le coût moyen pour un lot d’une vingtaine de couches s’élève à environ 150€. Il y a 4 tailles soit quand l’enfant grandit 4 x 150€ = 600€

A ce prix il faut rajouter les lessives 200€,  les voiles de protections environ 6€ les 80 voiles. Sur 3 ans il en faut : 3285 environ, 3830 la deuxième année et 4380 la troisième année en supposant qu’il ne soit propre qu’à ses trois ans ce qui est bien souvent le cas. Soit environ 11500 voiles soit 862€.

De plus on n’achète le kit de base que 4 x ( à chaque changement de taille). Le reste du temps on achète individuellement et c’est là que le business commence, parce qu’à l’unité c’est bien plus cher!!! Capture

capture 1Coût réel final : 600€ de couches + 860 € de voiles + 200€ de lessive = 1660,00€ !!! alors qu’en moyenne les couches classiques reviennent à 1500€ sur la même période!!! 

business bien  lucratif pour les entreprises du textile !

Catégories : ---La chronique de Marie

Articles similaires

---La chronique de Marie

Magnifique…

Avec plus de 470 articles ce blog avait besoin d’un coup de jeune, tout comme moi… Je vous présente donc mon nouveau blog que je qualifierai de « MAGNIFIQUE » sans aucune modestie. Quant à moi, pour mon Lire la suite…

---La chronique de Marie

Une bonne raison d’aller à Moscou avec des enfants

C’est le disneyland des petits moscovites… « Dans le monde, il n’existe aucun autre magasin de ce genre », assure Andreï Kostine, directeur général du magasin. Bienvenue au paradis des enfants ! Sur la célèbre place Lubyanka Lire la suite…

---La chronique de Marie

Simone Veil : un engagement petite enfance méconnu

Alors que les hommages se multiplient et que des pétitions apparaissent pour demander que Simone Veil soit inhumée au Panthéon, au nom de son engagement pour les droits des femmes, le bilan de l’ancienne ministre Lire la suite…