Connaissez vous le syndrome du babi ?

Ces bébés aux besoins intenses

Nous nous sommes parfois retrouvées face à un bébé « difficile »,pleurant tout le temps,exigeant, hurlant dès qu’on le pose, ayant besoin de beaucoup de contact, épuisant, insatisfait, toujours actif, inépuisable…

Et si c’était un bébé babi ou bébé aux besoins intenses?

On en a toute connue un…Peut être était ce un babi…ou peut être pas…On a marché avec lui de long en large et de large en long dans l’appartement…des kilomètres…Il pleurait dès qu’on s’asseyait…Arrivé à destination, il s’endormait enfin dans la voiture après trois heures de route…J’était maman, on était deux…Plus difficile pour une assistante maternelle d’accueillir un babi. Les pleurs du babi peuvent stresser l’assistante maternelle mais aussi les autres enfants accueillis et générer un climat de tension. On a toutes eu un jour un enfant plus difficile que les autres…on a continué notre route avec lui… ou on a arrêté le contrat (connaissant nos limites),…mais ce qui est sur c’est que dans nos bras il a eu de l’amour. Il y a un attachement très fort qui se crée entre cet enfant « plus difficile » et l’assistante maternelle qui va lui consacrer plus de temps. Parfois même, le lien peut être encore plus fort qu’avec un enfant « dit » facile. Est ce dû au fait que nous sentons que cet enfant a encore plus besoin de nous? Est ce le contact dans nos bras plus constant qui crée ce lien? Babi ou pas babi…peu importe… »Ce qui importe c’est que l’on donne à chaque enfant la quantité d’affection et de sécurité dont il a besoin.

     

 Le médecin américain Al Sears a défini les BABI avec des critères précis :

Les bébés aux besoins intenses ont certains traits de personnalité en commun; toutefois, ils ne manifestent pas nécessairement ces comportements en tout temps. D’après l’expérience que j’ai acquise, environ 25% des bébés montrent plusieurs de ces traits à un moment quelconque au début de la petite enfance. On trouvera ci-après diverses descriptions que font les parents de leur bébé aux besoins intenses.

Hypersensible

Le bébé aux besoins intenses a une conscience aiguë de son environnement; les changements le font sursauter facilement durant le jour et rendent son sommeil difficile durant la nuit. «Il est dérangé facilement» disait une mère pour décrire son bébé sensible. Le système de ce type d’enfant est muni de fusibles de courte durée et les courts-circuits sont provoqués facilement par tout dérangement constituant une menace à la sécurité de son environnement. Cette sensibilité se voit souvent dans ses réactions vis-à-vis de personnes appelées à en prendre soin et avec qui il n’est pas familier, ce qui provoque chez lui un niveau élevé d’anxiété à l’égard des étrangers. Au début, les parents peuvent trouver que cette hypersensibilité est épuisante; elle peut toutefois devenir un atout plus tard, en ce sens qu’elle aide l’enfant à être plus conscient de son environnement et, de ce fait, à développer sa curiosité.

Intense

Le bébé aux besoins intenses investit une grande quantité d’énergie dans ses agissements. Il pleure fort, ri à gorge déployée et proteste vivement si on ne lui sert pas instantanément ses « repas ». Il semble ressentir plus profondément toute la gamme des émotions, et réagit avec plus d’intensité que les autres bébés. «Son moteur est engagé à haute vitesse tout le temps», faisait remarquer un père fatigué. Le bébé aux besoins intenses proteste vigoureusement lorsque son environnement n’est pas à son goût, mais il semble également capable de former des liens plus solides avec les personnes qui en prennent soin. Le bébé qui réagit violemment à la séparation d’avec ses parents agit de la sorte parce qu’il leur est solidement attaché. L’intensité de ses protestations est proportionnelle à l’intensité de l’attachement qui l’unit à ses parents. Des liens puissants entre l’enfant et ses parents constituent l’un des meilleurs remèdes préventifs contre le comportement maussade à long terme.

Exigeant

Il ne faut pas entendre  par ce terme que ces bébés sont capricieux. Ils ne le sont absolument pas. Toutes les demandes d’un BABI revêtent pour lui un caractère d’extrême urgence. Lorsqu’il manifeste un inconfort, une gêne, il le fait non par pleurs très intenses,  mais par des hurlements dont personne ne peut ignorer l’urgence, ni  ses parents, ni les voisins ! Aucune diversion n’est possible, aucun doudou ne le calmera, aucun jouet ne le divertira. Bien au contraire, ses pleurs redoubleront parce qu’il sentira sa demande incomprise.

Imprévisible

Vous pensez avoir enfin trouvé un « truc » pour le calmer, et la fois suivante, le « truc » ne fonctionne plus. Impossible de prévoir ses réactions. Aucune méthode de puériculture ne semble fonctionner avec lui. Il faut sans cesse trouver de nouvelles façons de prendre soin de lui.

Toujours actif

Un BABI est toujours en mouvement. Tout comme ses émotions, son activité motrice est elle aussi intense.

Épuisant

C’est le terme qui revient le plus souvent dans la bouche des parents de BABI : « Il me vide», « il me pompe toute mon énergie ».

Il veut toujours les bras…

Il a un besoin extrêmement important de contact physique. Ce type de bébé a la réputation de ne pouvoir se calmer seul, dans son lit, dans son transat, etc… Il a impérativement besoin des bras, du contact humain pour s’apaiser. Aucun doudou, aucune peluche ne l’aidera. Il ne supporte pas d’être posé dans un transat, un berceau, etc…

… mais il n’aime pas se blottir

Paradoxalement, un BABI n’aime pas le contact physique intime. Si on veut le blottir contre soi,il s’arque-boute, raidit ses membres. Il se sent plus à l’aise quand vous maintenez une certaine distance entre lui et vous,  pendant que vous l’avez dans vos bras, ou si vous le tenez « face au monde ».  Nouveau-né, ce bébé détestera généralement être emmailloté.

Il veut téter tout le temps

Les besoins de succion d’un BABI sont… intenses !!! Il a besoin de téter pour se réconforter, même si ce n’est nécessairement pas pour se nourrir.

Il se réveille souvent

Ces bébés super-éveillés ne se calment pas facilement, et, une fois endormi, un rien les réveille !! Il dort très peu. Il peut réveiller ses parents 10 fois par nuit.

Il déteste la voiture, la poussette

Dans la voiture, il peut hurler depuis le moment où il y entre jusqu’à ce qu’on le sorte. Idem dans une poussette. Il ne supporte pas qu’on le pose, même si  c’est dans « véhicule » en mouvement.

Vous reconnaissez votre bébé dans quelques unes des descriptions ci-dessus ? Il n’est pas nécessairement un BABI, il souffre peut-être simplement d’allergies alimentaires dont les manifestations peuvent être variées et impressionnantes, et ce même si vous l’allaitez exclusivement ! Si toute suspicion d’allergie est écartée, alors votre bébé est peut-être bien un Bébé Aux Besoins Intenses…

Sources : http://www.bien-etre-bebe.com 

Catégories : ---La chronique de Marie

Articles similaires

---La chronique de Marie

Magnifique…

Avec plus de 470 articles ce blog avait besoin d’un coup de jeune, tout comme moi… Je vous présente donc mon nouveau blog que je qualifierai de « MAGNIFIQUE » sans aucune modestie. Quant à moi, pour mon Lire la suite…

---La chronique de Marie

Une bonne raison d’aller à Moscou avec des enfants

C’est le disneyland des petits moscovites… « Dans le monde, il n’existe aucun autre magasin de ce genre », assure Andreï Kostine, directeur général du magasin. Bienvenue au paradis des enfants ! Sur la célèbre place Lubyanka Lire la suite…

---La chronique de Marie

Simone Veil : un engagement petite enfance méconnu

Alors que les hommages se multiplient et que des pétitions apparaissent pour demander que Simone Veil soit inhumée au Panthéon, au nom de son engagement pour les droits des femmes, le bilan de l’ancienne ministre Lire la suite…