La puéricultrice PMI de mon secteur a orienté vers moi une stagiaire. C’est Sabrina ! Une maman de deux enfants en reconversion professionnelle. Titulaire du baccalauréat, Sabrina souhaite s’orienter comme ATSEM dans les écoles et entreprend donc de passer par correspondance le nouveau CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance. Moi, je trouve plutôt cool de partager notre savoir. Lorsque j’étais vice présidente du CAMAM,  je m’étais battue afin que le CAP petite enfance soit refondu (voir l’article ICI) et prenne en compte également les spécificités de l’accueil à domicile. Maintenant que c’est chose acquise je pense qu’il est de mon rôle de m’investir également dans l’accompagnement à la formation des futur(e)s diplômé(e)s. J’ai signé la convention de stage puis ma PMI m’a envoyé une note avec les préconisations à suivre pour l »accueil de stagiaire. C’est partit !

Sabrina a effectué 35 heures établit sur 4 jours en février et elle reviendra également en avril pour une semaine.

J’ai présenté à Sabrina mon métier d’assistante maternelle à domicile avec les spécificités qui lui sont propres ainsi que les modalités pour exercer. Travailler à domicile c’est ne pas oublier d’adopter en permanence une posture professionnelle et inscrire notre action dans le réseau des relations enfants-parents-professionnels… sans oublier le secret professionnel.

Le premier jour, nous avons vu la sécurisation des espaces dédiés aux enfants, la prévention et les préconisations PMI de sécurité pour l’enfant. Nous avons vu aussi les soins d’hygiène corporelle et de confort des enfants et comment participer au bon développement psycho affectif de l’enfant en adoptant une attitude sécurisante pour l’enfant avec nos gestes et notre voix afin que l’enfant se sente en confiance, écouté et aimé.

Le deuxième jour a été consacré à l’aménagement des espaces d’activités collectives et la mise en oeuvre d’activités de jeux et de loisirs adaptés à l’âge des enfants. Comptine et lecture avec tous, collage avec les 2/4 ans.

Le troisième jour, j’ai expliqué les bases de l’alimentation chez l’enfant en fonction des âges, les différentes sources énergétiques des aliments et l’hygiène relatif à la préparation des repas et des biberons. Nous avons vu l’élaboration d’un repas (gratin de riz aux courgettes et boeuf, laitage et fruit), la préparation et la cuisson ainsi que les règles de sécurités liées à l’enfant pendant la préparation. Nous avons effectué le service de collation. L’après midi nous avons fait de même pour le goûter. A travers les actes de la vie quotidienne nous avons vu comment participer à l’acquisition de l’autonomie des enfants (mettre leur couvert pour les plus grands, ranger leurs vêtements dans leur casier, manger avec les doigts pour les touts petits, etc…) Sabrina a encadré l’activité des 2/4 ans de A à Z : fabrication de dragon en collage pour fêter le nouvel an chinois. J’ai proposé ensuite que nous regardions à la télé sur YouTube le carnaval du nouvel an chinois et les danses des dragons géants. Les enfants ont été impressionnés !

Le quatrième jour a été consacré à l’entretien des espaces réservés aux enfants et à la désinfection des jouets et du matériel tel que les chaises hautes. Et oui c’est la semaine des malades : A-C. a pied main bouche, L. a 39°5 de fièvre et un gros rhume et moi je traîne un rhume bronchite depuis 15 jours ! Nous avons pour l’occasion fabriqué un désinfectant bio dont voici la recette : 

Ingrédients : du bicarbonate, des huiles essentielles, du vinaigre blanc et de l’eau.

La recette : (à suivre dans l’ordre)

  1. 2 CS de bicarbonate de soude (détartrant, désinfectant, dégraissant) ;
  2. 1 l d’eau chaude, mélanger ;
  3. mettre dans un verre, 1 CS de vinaigre Blanc d’alcool (détartrant, dégraissant, détachant) avec 1 à 3 C à soupe d’un mélange d’huiles essentielles (par exemple : 1 CS de tea tree ) ;
  4. tout incorporer dans la bouteille ;
  5. secouer vigoureusement.

Pendant cette semaine, à travers la lecture et les comptines, les jeux et les activités manuelles et la confection d’une tarte aux pommes, nous voyons comment participer à l’acquisition du langage, de la motricité et à la construction des relations sociales.

Personnellement cette semaine a été enrichissante pour moi. J’ai apprécié de pouvoir transmettre mon savoir, ma manière de travailler. Expliquer cette posture professionnelle que parfois les familles ne voient pas toujours ou ne comprennent pas toujours mais qui est indispensable pour le confort et le respect des autres enfants accueillis. Cela permet aussi de se remettre en question dans notre manière et dans l’ordre de faire les choses.

Merci Sabrina pour ce partage, tu es une super stagiaire !


184 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Articles similaires

---La chronique de Marie

Précaire… Vous avez dit précaire ?

C’est un métier bien précaire que nous faisons. Toutes les années et principalement à la fin de l’été les familles nous quittent pour différentes raisons : enfants qui rentrent à l’école, déménagements, changements de mode de Lire la suite…

---La chronique de Marie

2 tonnes par jour

Dans mon métier je soulève 2 tonnes par jour ! Pour celles qui connaissent mes origines marseillaises, je vous entends déjà : « Elle nous fait une galéjade, la Marie, c’est comme l’histoire de la sardine qui a bouché le Lire la suite…

---La chronique de Marie

Le salaire net des assistantes maternelles augmente en 2018 !

Vous l’avez entendu aux informations ou vu sur les réseaux sociaux. On en parle dans l’Assmat et sur tous les sites dédiés aux assistantes maternelles et aux employeurs d’assistantes maternelles, en passant par vos syndicats… Lire la suite…