Mon projet d’accueil

Laissons jouer les enfants qui jouent ! Laissons rêver les enfants qui rêvent !

L’accueil individuel est avant tout un accueil qui respecte le rythme de l’enfant.
Une assistante maternelle doit apporter à l’enfant de la tendresse, du respect, une relation sécurisante, savoir s’attacher à lui et se détacher, être attentive à ses besoins, avoir une bonne connaissance des caractéristiques de son développement afin qu’il puisse s’épanouir sereinement.
Elle doit savoir gérer avec calme certains comportements naturels de l’enfant qui lui permettront aussi de grandir ( pleurs, colères, oppositions, peurs…).
Elle doit également connaître ses limites

L’alimentation:
Le repas est un moment de détente, de plaisir et de convivialité. J’élabore des menus équilibrés en fonction de l’âge de l’enfant mais les parents peuvent aussi m’apporter le repas.
Le matin, une collation est proposé dans le cadre d’un goûter collectif où les parents amènent à tour de rôle céréales, fromage à tartiner, confiture…Cette collation n’est pas obligatoire mais certains enfants qui se lève tôt ont un petit coup de pompe dans la matinée.
Les mamans qui le souhaitent peuvent continuer l’allaitement et je respecte le protocole.

Le sommeil :
Le repos est nécessaire au bon développement de l’enfant. Il peut se reposer lorsqu’il en éprouve le besoin, dés que les premiers signes se font sentir, avec son doudou. La sieste est nécessaire. Ne pensons pas qu’en supprimant ou en diminuant la sieste un enfant dormira mieux la nuit. Je propose quelques rituels d’endormissement comme les comptines, les histoires, petite musique si nécessaire. Je suis attentive à son sommeil et à sa sécurité. Chaque enfant a son propre lit.
• L’éveil :
A la maison et au relais, les activités que je propose sont adaptées à l’âge de l’enfant : tapis d’éveil, jouets sensoriels, musique, comptines, histoires, peinture, pâte à modeler, collage, jeux de construction, cuisine, jardinage…
Je fête les anniversaires et nous préparons ensemble les événements de l’année.
Je suis membre du relais d’assistante maternelle « les bout’choux » : un lieu de socialisation pour les enfants et un lieu d’information, d’accompagnement, de rencontre pour les parents et les assistantes maternelles. J’y vais avec les enfants une matinée par semaine. Je vais également à la ludothèque une matinée par semaine.  L’ enfant a aussi le « droit » de ne rien faire : pour se construire l’enfant a aussi besoin de rêver, de s’inventer des histoires, un monde à lui avec parfois même un copain imaginaire : laissons jouer les enfants qui jouent ! Laissons rêver les enfants qui rêvent ! Et ne rentrons pas dans la course aux activités…

 

Les Règles et les Limites :
Pour grandir un enfant a besoin de règles et de repères. Les repères, parce qu’ils permettent de situer la vie de l’enfant dans la régularité ,vont favoriser le développement de son autonomie.
Les règles permettent à l’enfant de se repérer et lui assurent sécurité, continuité et stabilité.Les règles et les limites sont rassurantes,Je les rappellent dans des situations de tension : respecter les autres : on ne frappe pas, on ne se moque pas, on accepte de prêter et de partager, on ne dis pas de gros mots dirigé vers autrui, on ne se moque pas, on respecte les lieux et les jouets : on ne casse pas volontairement, on ne jette pas violemment.

Il y a aussi au quotidien des règles rassurantes : se laver les mains, ranger les jouets avant la sieste, les mots de politesses, attendre son tour…

La sécurité :

Je suis vigilante afin de les protéger et d’éviter certains risques liés à l’environnement : chute, ingestion d’objets, brûlure, étouffement, L’accès à la cuisine est fermé par une barrière.Comme chez moi les rues sont en pentes nous sommes obligés la plupart du temps de prendre la voiture , monospace 7 places , les sièges auto sont récents, aux normes et adaptés à l’âge des enfants. L’attestation d’assurance sera fournie aux parents. Je suis vigilante afin de les protéger et d’éviter certains risques liés à l’environnement : chute, ingestion d’objets, brûlure, étouffement, 

 

L’hygiène :
Le respect des règles d’hygiène est important pour la santé de l’enfant.
Le lavage des mains est la base de l’hygiène
Chaque enfant a son linge personnel : bavoir ou serviette, gant de toilette, draps,
turbulette
Je veille à la propreté des sols et lave régulièrement les jouets
Lorsque je prépare les biberons et les repas ces règles d’hygiène
sont toujours respectées.

Le bien-être :

L’enfant doit être à l’aise dans ses vêtements. Même si je les déshabille pendant la sieste, imaginez un enfant qui va passer 8 heures dans des habits trop serrés! Beaucoup trop de bébés ont la taille trop serré, sans parler de l’entrejambe avec les couches lorsque le body est trop juste. Je suis contre les couches lavables…et tant pis pour le bio!… les bébés macèrent davantage dans des couches lavables même si on les change plus souvent. Les érythèmes fessier, contrairement à ce que l’on pourrait croire, sont plus fréquents et importants; de plus, dès que l’enfant marche, comme les couches lavables sont plus grosses, soit il faut acheter un pantalon bien plus grand car elles sont plus volumineuses, soit il est hyper comprimé au niveau du sexe et des fesses…

L’évolution de mon métier :
Je m’informe et participe à des formations régulièrement. Je suis à l’écoute des idées et conseils que l’on m’apporte ou que je pioche à travers lectures. Je suis également en contact avec mes collègues, assistantes maternelles, avec lesquelles je partage mon expérience.

L’adaptation :
La période d’adaptation est un moment déterminant et indispensable pour l’accueil du jeune enfant.
C’est un temps de rencontre, d’observation, de mise en confiance, d’échanges, de mise en place des règles de fonctionnement réciproque :
connaissance des espaces où l’enfant va vivre, des espaces où les parents sont accueillis au quotidien mais aussi respect de la vie privée des uns et des autres, respect des horaires…
La période d’adaptation doit toujours être envisagée au cas par cas. Je l’ organise en
fonction de la disponibilité des uns et des autres et du rythme de l’enfant.
En règle générale elle s’étale sur une semaine ou quinze jours en rallongeant progressivement la durée de l’accueil. La première fois (1 heure environ) la présence de la maman ou du papa est obligatoire. Cette adaptation est aussi indispensable pour la maman que pour l’enfant. Il est souhaitable que l’enfant ait un objet transitionnel (doudou, tee-shirt de la maman, morceau de tissu…)

La famille :
Un enfant accueilli chez une assistante maternelle rencontre les différents membres de sa famille :
mari, compagnon, enfants. Ils joueront avec eux et pourront établir des relations affectives mais ces derniers ne sont jamais en situation professionnelle. L’assistante maternelle est seule responsable des enfants qu’elle accueille.