1157628_10152271284519618_1271076165_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NON A LA VIOLENCE ÉDUCATIVE !

UN HISTORIQUE LOURD

"lorsqu'un homme a un fils rebelle et révolté, qui n'écoute ni son père ni sa mère s'ils lui font la leçon, alors son père et sa mère s'empareront de lui et l'amèneront aux anciens de la ville, à la porte de sa localité... et tous les hommes de sa ville le lapideront et il mourra "(La bible, ancien testament)
"par la souffrance physique nous corrigeons les caractères dépravés"(Sénèque, précepteur de Néron)
 "meurtris ses reins tant qu'il est enfant, sinon, devenu rétif, il ne t'obéira plus". (180 avant JC)
Mme Smith raconte comment elle couchait à plat ventre sur une table les filles qu'on lui amenait à fouetter. Elle leur donnait du bâton sur les fesses nues, en présence des parents s'ils le désiraient. Elle était femme de clergyman et prenait 2 guinées par séance. Elle vendait sa "cane à fessée" de différentes tailles par correspondance.(Période Victorienne. Angleterre)

ALORS QUE FEREZ VOUS? VOUS PARENTS? QUAND VOTRE ENFANT FERA UNE BÊTISE? LA PAROLE? OU LA PUNITION?

IL EXISTE UNE ALTERNATIVE à LA VIOLENCE ÉDUCATIVE : L’EDUCATION POSITIVE

Pour en savoir plus sur l’éducation positive  http://www.nifesseesnitapes.org/Site_1/Page_7.htmlhttp://www.wmaker.net/maisonenfant/  https://www.facebook.com/10emejourneedelanonviolenceeducative?ref=ts&fref=ts  https://www.facebook.com/events/294662760685073/?ref=ts&fref=ts

 

Catégories : ---La chronique de Marie

Articles similaires

---La chronique de Marie

Des mots pour rassurer

DES MOTS  POUR RASSURER   Il y a quelques jours j’ai vu au cinéma en avant première le film « Pupille » qui sortira le 5 décembre prochain. Et c’est ce film qui m’a inspiré  cet article, Lire la suite…

---La chronique de Marie

Précaire… Vous avez dit précaire ?

C’est un métier bien précaire que nous faisons. Toutes les années et principalement à la fin de l’été les familles nous quittent pour différentes raisons : enfants qui rentrent à l’école, déménagements, changements de mode de Lire la suite…

---La chronique de Marie

2 tonnes par jour

Dans mon métier je soulève 2 tonnes par jour ! Pour celles qui connaissent mes origines marseillaises, je vous entends déjà : « Elle nous fait une galéjade, la Marie, c’est comme l’histoire de la sardine qui a bouché le Lire la suite…